Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > La cystite, une maladie au genre féminin !

La cystite, une maladie au genre féminin !

Retour
7 hygiene feminine

Hydratation insuffisante, maillot de bain humide que l’on garde longtemps, rapports sexuels plus fréquents, l’été est la saison des cystites ! Bénigne le plus souvent, cette infection n’en demeure pas moins très gênante.  

Chaque année des milliers de femmes consultent leur médecin pour des infections urinaires. Les signes  ? Besoins urgents d’uriner associés à des douleurs, des sensations de brûlures et de picotements. Les bactéries Escherichia coli sont les responsables, elles se fixent sur les voies urinaires et déclenchent les symptômes douloureux. 

Suivez nos conseils pour limiter les risques !

  1. Buvez beaucoup d’eau
    Il est important de boire tout au long de la journée de l’eau en quantité suffisante (1,5 à 2 litres par jour) pour que les urines soient moins concentrées. Méfiez-vous des vins blancs et des champagnes : ils contiennent souvent des sulfites, irritants pour la vessie. 
  2.  Ne vous retenez pas d’aller à la toilette !
     Idéalement, il faudrait uriner toutes les 3 heures. 
  3. Portez des vêtements en coton et pas trop serrés
    Evitez les vêtements et sous-vêtements trop serrés qui favorisent la macération. Sur la plage ou au bord de la piscine, ne restez pas en maillot de bain mouillé (souvent en Lycra) toute la journée.  
  4. Luttez contre la constipation
    Adoptez un régime équilibré en incorporant plus de légumes verts, de fruits, de fibres… 
  5.  Allez à la toilette après chaque rapport sexuel
    Si vos épisodes de cystite surviennent à la suite d’un rapport sexuel, prenez l’habitude d’uriner systématiquement après. Vous chasserez les bactéries qui pourraient être présentes dans l’urètre.
  6. Une toilette intime ET…douce
    La toilette intime doit être régulière (une fois par jour) avec un savon à pH neutre ou un savon spécifiquement pour la toilette intime. 
  7. Pas d’antibiotique, sans avis médical
    Les antibiotiques sont délivrés sur ordonnance. On ne reprend pas un antibiotique qui reste dans l’armoire à pharmacie ! Demandez conseil à votre pharmacien. 
  8. Pensez prévention
    Si comme de nombreuses femmes, vous souffrez de cystites récidivantes, une cure de prévention peut vous aider à éviter ces épisodes.
  9. RDV chez le médecin
    Lors de fièvre, de douleurs importantes au dos ou du bas ventre, de cystites récidivantes (>4/an), si vous êtes enceinte, RDV sans attendre chez votre médecin.

Cet article a été réalisé par

Vous l'avez aimé ? Rendez-vous sur leur site !

 

 


Article réalisé par Letz be healthy
Voir plus d'articles