Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Diabète de type 2: de plus en plus de cas!

Diabète de type 2: de plus en plus de cas!

Retour
6 diabete

 L'OMS rappelle qu'on estime à environ 347 millions le nombre de diabétiques dans le monde et prévoit que le diabète sera la 7ème cause de décès dans le monde d’ici 2030. Selon l'OMS, les maladies cardiovasculaires sont responsables de 50 à 80% des décès chez les diabétiques.

Selon les données des Mutualités Chrétiennes, près d'un Belge sur 20 souffre du diabète.

 Entre 2001 et 2011, la MC constate une augmentation de près de 70% du nombre de diabétiques. 

Une publication dans un journal scientifique reconnu met en exergue l'augmentation continue de nombre de cas de diabète aux Etats-Unis également. Le risque pour un américain de 20 ans de développer un diabète est maintenant estimé à 40% pour un homme et à 39% pour une femme. Entre 1985 et 1989, ce risque était de ± 20% pour un homme et de ± 27% pour une femme! 

Les chiffres suivent une tendance identique dans plusieurs pays européens. Ainsi, au Royaume-Uni, on estime que près de 35% de la population serait en stade de prédiabète. L'augmentation de l'incidence du diabète et de l'espérance de vie va entraîner une demande de soins croissante et un effort budgétaire important pour financer les coûts de ces soins.

Prévenir

Le mode de vie peut apporter une protection efficace vis-à-vis du diabète. On peut en effet diminuer fortement le risque de faire un diabète de type 2 en adoptant un mode de vie sain : 

  • Pratiquer une activité physique tous les jours pendant 30 minutes au moins; 
  • Avoir une alimentation variée et équilibrée (par exemple une alimentation de type méditerranéen); 
  • Prendre 3 repas par jour à des heures régulières; 
  • Manger beaucoup d'aliments riches en fibres comme les céréales complètes (pain complet, riz brun, flocons d'avoine, etc), les légumes et les fruits; 
  • Manger peu d'aliments contenant des graisses animales (charcuterie, viandes grasses, beurre, pâtisseries, certaines préparations industrielles, etc); 
  • Manger avec modération les aliments contenant des sucres ajoutés. 
Ces habitudes de vie suffisent généralement à garder un poids normal, qui est un bon baromètre du risque de diabète (IMC entre 20 et 25). 

Cependant, l'importance du problème implique un engagement fort des pouvoirs publics. Tout ne peut pas en effet reposer sur les seuls efforts des individus. Des réglementations doivent être édictées, notamment pour réguler le marketing alimentaire et favoriser une offre de produits alimentaires favorables à la santé. Des environnements qui permettent aux individus d’adopter des modes de vie plus sains doivent être développés, dans l'espace de vie collectif (aménagements urbains par exemple), au travail, à l'école, etc.


Rendez-vous sur http://www.mongeneraliste.be/ pour plus d’articles sur la santé ! 


Article réalisé par Mongeneraliste.be
Voir plus d'articles